L’état de santé de Donald Trump s’améliore selon son médecin, il est «inquiétant» selon une autre source

L’état de santé de Donald Trump s’améliore selon son médecin, il est «inquiétant» selon une autre source

Le Dr Sean Conley a commencé son briefing sur la santé de Donald Trump. Conley affirme que Trump se sent « très bien ». Il se dit « extrêmement heureux » de l’état de santé du président et ses symptômes « s’améliorent ».

Le président Donald Trump ne reçoit actuellement pas de supplémentation en oxygène et n’a plus eu de fièvre depuis 24 heures, a dit samedi le médecin de la Maison Blanche, Sean Conley. M. Trump, 74 ans, a souffert de toux, de congestion légère et de fatigue, selon lui, mais les symptômes « se réduisent et s’améliorent », a-t-il dit.

« Ce matin, le président se porte très bien », a déclaré M. Conley. « Comme indiqué hier, en consultation avec ce groupe, j’ai recommandé que nous amenions le président au Walter Reed par mesure de précaution afin de lui fournir une surveillance de pointe et tous les soins dont il pourrait avoir besoin ».

« Nous surveillons ses fonctions cardiaque, rénale et du foie, toutes sont normales. Le président ce matin n’est pas sous oxygène, il n’a pas de difficulté à respirer ni à marcher à l’intérieur de l’unité médicale de la Maison Blanche », a ajouté le docteur Sean Dooley.

Conley ne fixera pas de date pour le départ du président, car c’est « difficile à dire » si tôt. Il espère que le président n’aura pas besoin d’oxygène à l’avenir. Son niveau de saturation en oxygène, samedi, était selon lui de 96 %, ce qui est un niveau non dangereux.

Le médecin a également étonné en évoquant « 72 heures » depuis le diagnostic du président, une durée incohérente avec l’annonce publique du test positif de M. Trump, dans la nuit de jeudi à vendredi.

Pourquoi a-t-il été hospitalisé ? « Parce qu’il est le président », a répondu Sean Conley.

Un état inquiétant

Cependant, un discours contradictoire se fait entendre. L’état de Trump ces dernières 24 heures était « très inquiétant », rapporte une source ayant connaissance de son état de santé.

« Les signes vitaux du président ces dernières 24 heures ont été très inquiétants, et les 48 prochaines heures seront critiques en termes de soins. Nous n’avons toujours pas emprunté une voie claire vers le rétablissement », a déclaré cette source, sous condition d’anonymat.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous