Le Sporting de Charleroi devra faire sans Maxime Busi face au Standard

Il est sorti sur blessure contre le Lech Poznan.
Il est sorti sur blessure contre le Lech Poznan. - Photo News

Sorti sur blessure juste avant le 1-2 inscrit par Mamadou Fall jeudi soir contre le Lech Poznan, Maxime Busi est forfait pour l’important match de ce dimanche soir contre le Standard. Il va ainsi manquer ses premières minutes en championnat depuis le 1er février dernier et le déplacement à Genk (1-0). Pour trouver trace d’un onze de départ sans l’international espoir belge, il faut remonter plus loin encore puisque c’était lors d’une rencontre face à Eupen (1-0), le 9 novembre 2019.

C’est donc un coup dur pour le Sporting de Charleroi. Et ce d’autant plus que si Modou Diagne est bien monté au jeu face aux Polonais, ce n’est pas son poste de prédilection.

De là à voir Karim Belhocine lancer quelqu’un d’autre que le Sénégalais au coup d’envoi ce dimanche soir lors du choc wallon ? C’est possible, mais peu probable. En tout cas, Stergos Marinos ne représentera pas une option. Karim Belhocine ne s’en est d’ailleurs pas réellement caché ce vendredi lors de la conférence de presse d’avant-match. « Stergos est un très grand professionnel et est un gars extraordinaire humainement. Il a énormément donné au Sporting depuis son arrivée au club (NDLR, en 2013). C’est pour cette raison qu’on le considère avec le respect qu’il mérite. La volonté de chacun est qu’il puisse disposer de temps de jeu ailleurs. Là, ça fait des mois qu’il n’a pas de temps de jeu », a ainsi expliqué le T1 carolo. De quoi éliminer la piste qui mène vers le Grec pour intégrer le 11 de départ.

Diagne favori ?

Outre un changement de système et un passage à trois défenseurs centraux, qui obligerait Karim Behocine à relancer ce système dans un match au sommet, il reste quatre possibilités : Ivan Goranov, Modou Diagne, Guillaume Gillet et Gaëtan Hendrickx, soit un back gauche, un défenseur axial et deux médians défensifs.

Le cas de Gjoko Zajkov est similaire à celui de Stergos Marinos et contrairement au Grec, il ne fait même pas partie de la sélection.

Ivan Goranov – testé négatif au Covid-19 – est sélectionné, mais était en quarantaine et donc sans entraînement collectif depuis une semaine. Quant à Guillaume Gillet et Gaëtan Hendrickx, ils étaient tous les deux disponibles sur le banc quand le T1 sambrien a lancé Modou Diagne jeudi soir. On peut donc imaginer qu’il en sera de même ce dimanche.

De plus, il n’est pas impossible du tout que Guillaume Gillet retrouve une place de titulaire dans l’entrejeu dans ce match au sommet.

Une chose est certaine, mais tout le monde en est conscient au Mambourg, ce forfait de Maxime Busi prouve que le Sporting de Charleroi doit lui trouver un concurrent.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • PHOTONEWS_10875570-176

    Par Cédric Martin

    Charleroi

    Sporting de Charleroi: Cristophe Diandy, la force tranquille

  • Verschaeren.

    Par Guillaume Raedts

    Anderlecht

    Anderlecht: Yari Verschaeren poursuit le chemin vers son meilleur niveau

  • OHL, Genk et le FC Bruges au programme des Mouscronnois en novembre.

    Par Sébastien Huzler

    Division 1A

    Excel Mouscron: Jorge Simao reste dans le flou

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous