Accueil Société

Fabienne Vansteenkiste, une «Moeke» attentionnée

La Gesvoise travaillait à l’enregistrement de l’aéroport. Mardi, elle aurait dû quitter les lieux à 6h du matin.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Ceux qui ont pu voir l’émission « Sept à Huit » (TF1), ce dimanche, auront eu un aperçu de qui était Fabienne Vansteenkiste. Une femme généreuse, aimée et aimante, dont la vie spirituelle était marquée par la méditation bouddhique.

Mardi dernier, Fabienne ne devait plus se trouver à Zaventem au moment de l’explosion. Elle terminait son horaire de nuit à 6h du matin. Mais cette employée de l’aéroport, officiant à l’enregistrement, avait accepté de rester deux heures de plus afin d’aider ses collègues. Cruel destin.

Et cela d’autant plus qu’elle pressentait un attentat en matinée, confie son mari, Eddy. Raison pour laquelle elle envisageait de solliciter un horaire en après-midi, expliquait-il dimanche devant la caméra de la télévision française.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs