En France et en Italie, scènes de désolation après des intempéries (photos)

En France et en Italie, scènes de désolation après des intempéries (photos)
AFP

Le corps d’un berger français a été retrouvé dans le fleuve Roya, ont annoncé dimanche les pompiers italiens, portant à trois morts le bilan des crues brutales qui ont dévasté vendredi des régions du sud-est de la France et du nord de l’Italie.

Deux morts avaient déjà été dénombrés en Italie la veille. Plusieurs personnes sont toujours portées disparues en France.

De part et d’autre de la frontière, les secours ont intensifié leurs efforts pour aider les sinistrés et retrouver les personnes disparues deux jours après des crues « hors normes ».

« Ce que nous vivons est hors-norme, on est habitués à voir des images de tels désastres sur d’autres continents, avec un certain détachement parfois, et là c’est quelque chose qui nous a touchés nous », a indiqué dimanche à l’AFP Bernard Gonzalez, préfet des Alpes-Maritimes.

A Saint-Martin-Vésubie, village de 1.400 habitants dans la montagne au nord de Nice, inaccessible en voiture, des groupes de touristes et d’habitants, hagards, sont massés sur la place centrale en attendant d’être appelés pour être évacués par hélicoptère, a constaté une journaliste de l’AFPTV qui a pu accéder aux lieux à pied. Une dame attend son baluchon sur l’épaule, sa maison a été emportée.

« Elle est dans la rivière, une maison de trois étages. Il ne me reste plus qu’un tout petit pan de mur et une porte », témoigne Sandra Dzidt, 62 ans, qui a dû partir en chemise de nuit pour échapper aux flots. « On n’a plus rien, comme la moitié du village », lâche-t-elle.

Les hélicoptères de la gendarmerie, des pompiers, et de l’armée effectuent un ballet incessant dans toutes les vallées au nord de Nice pour apporter eau, nourriture et évacuer les sinistrés.

Traversant à pied sur un étroit passage au-dessus de l’éboulis qui coupe la route, des pompiers apportent sur leur dos du matériel de secours.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous