«La stabilisation espérée la semaine dernière n’est plus d’actualité», alerte Yves Van Laethem

«La stabilisation espérée la semaine dernière n’est plus d’actualité», alerte Yves Van Laethem
Belga

La stabilisation du nombre de nouvelles contaminations au coronavirus, espérée la semaine dernière, n’est plus d’actualité, a indiqué lundi le porte-parole interfédéral Covid-19, Yves Van Laethem, lors du point presse du centre national de crise sur l’évolution de la pandémie en Belgique.

« On constate une nette évolution du nombre de cas dans tous les groupes d’âge et toutes les provinces », a-t-il précisé.

« La trajectoire belge rejoint celle des pays qui nous entoure » a-t-il prévenu.

Les communes de Molenbeek, Bruxelles-Ville, Schaerbeek et Anderlecht sont les plus touchées, ces quatre communes font 10 % de l’ensemble des nouveaux cas diagnostiqués dans toute la Belgique.

Le nombre moyen de nouvelles infections au coronavirus s’élevait à 2.103,3 par jour entre le 25 et le 1er octobre, soit une augmentation de 32 % par rapport à la période de sept jours précédente, selon les chiffres provisoires de la dernière mise à jour, lundi, du tableau de bord de l’Institut de santé publique Sciensano. Le taux de positivité reste stable à 6,7 %.

Sur le même sujet
Belgique
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous