Accueil Planète Biodiversité

Sensibiliser à la biodiversité dans des prairies fleuries

Un parc industriel met à disposition d’une jeune fleuriste adepte du « slow flower » des parcelles cultivables. Sur l’une d’elles, un pré fleuri s’apprête à être semé. Objectif : reconnecter les employés du site à la nature et développer des îlots de biodiversité locale.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Au pied du site industriel de l’Axis Parc à Mont-Saint-Guibert, à deux pas de la nationale direction Louvain-la-Neuve (LLN). Pas vraiment l’endroit où voir papillons, mésanges ou abeilles butinant du pollen. Et pourtant : sur ce site qui rassemble près de 8.000 employés au sein de 200 entreprises variées, se trouve un havre de nature coloré. Deux parcelles de quatre ares, remplies de fleurs, pour l’une, vouée à être semée en cette fin septembre, pour l’autre. Depuis mai dernier, ces deux parcelles ont été mises à disposition de Gwendoline Viatour, bio-ingénieure de formation et passionnée de nature ayant travaillé pendant plusieurs années pour le WWF. Désireuse de mettre désormais les mains dans la terre, elle s’est lancée il y a quelques mois dans l’entrepreneuriat en économie sociale avec « Il était une fleur », une entreprise de confection de bouquets « slow flowers » (voir ci-contre), locaux et de saison.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Biodiversité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs