Coronavirus: le bourgmestre d’Alost veut refuser les patients bruxellois

Coronavirus: le bourgmestre d’Alost veut refuser les patients bruxellois

Le bourgmestre d’Alost, Christoph D’Haese (N-VA), veut pouvoir refuser à l’avenir les patients atteints de Sars-CoV-2 en provenance de Bruxelles. « Les limites de notre solidarité médicale ont été atteintes », dit M. D’Haese à la VRT. Le plus grand hôpital d’Alost, avec plus de 600 lits, Onze-Lieve-Vrouwziekenhuis, nie que la capacité maximale a été atteinte.

« Capacité pas dépassée »

À Alost, deux hôpitaux, Onze-Lieve-Vrouwziekenhuis (OLV) et Algemeen Stedelijk Ziekenhuis (ASZ), font partie d’un réseau avec les hôpitaux bruxellois UZ Brussel et AZ Sint-Maria (ASZ) à Hal, qui sont confrontés à une augmentation significative des admissions. Dans cette phase, les hôpitaux gardent 15 % des lits disponibles pour les patients Covid. C’est également le cas à Bruxelles, où ces chiffres seraient approchés.

Créez votre compte Le Soir pour continuer à lire les articles gratuits en illimité

*En validant ce formulaire, vous acceptez que Le Soir traite vos données à caractère personnel pour les finalités suivantes : création et gestion de votre compte. Ces données seront également utilisées en fonction des options choisies à des fins de marketing et de ciblage publicitaire. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de limitation, de suppression, d’opposition, de rectification et de portabilité des données personnelles vous concernant. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection de la vie privée.

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous