Accueil Belgique

«Les sorties dans les bars incitent à étendre notre bulle»

Catherine Linard est professeur en géographie de la santé à l’université de Namur, spécialisée en épidémiologie spatiale.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Paris a tranché : les bars doivent fermer. Sur un plan épidémiologique, la mesure vous semble-t-elle adéquate ?

Elle l’est dans le sens où ce qu’il faut faire c’est limiter les contacts. Lorsqu’on mange ou boit à la même table, ce sont en général des contacts dits « rapprochés » (à moins d’1m50, sans masque, pendant 15 minutes). Les restaurants et les bars incitent donc à étendre notre bulle, à rencontrer plus de monde de façon rapprochée, vu qu’on va facilement aller boire un verre avec différents amis.

Que disent les études à propos des contaminations dans les bars ou les restaurants ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs