Accueil Société

Coronavirus: faut-il fermer les bars?

Coup de frein pour la vie nocturne des Parisiens. À partir de mardi, les bars ferment leurs portes pour deux semaines. Bruxelles doit-elle s’aligner sur ces mesures ? Débat.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 1 min

Les restaurants peuvent encore accueillir des clients aux horaires habituels s’ils respectent le nouveau protocole sanitaire imposé par la mairie.

D’autres mesures ont été prises pour freiner la progression de l’épidémie « avant que le système de soins ne soit débordé », a justifié le préfet de police.

Paris et les trois départements de la petite couronne ont été placés en zone d’alerte maximale en raison de la circulation accrue de l’épidémie. En île de France, le taux d’occupation des lits en réanimation pour les patients atteints de Covid-19 s’élève au-dessus du seuil d’alerte maximale de 30 %.

Bruxelles doit-elle en prendre de la graine et fermer sur le champ ses bars ? Qu’est-ce qui justifierait une telle décision sur le plan épidémiologique et quel en serait l’impact pour le secteur ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Bricourt Noela, mardi 6 octobre 2020, 17:54

    Fermer les cafés, c'est pousser certains à organiser des bars clandestins. Cf la prohibition aux usa.

  • Posté par PLUYMACKERS Maurice, mardi 6 octobre 2020, 17:36

    Je ne comprends absolument pas cette mesure des 15 minutes. Une personne contaminée dépose le virus sur un objet, je touche cet objet contaminé dans la troisième minute qui suit, je ne risque donc rien ? Une couleuvre de plus à avaler ? S'il vous plaît expliquez-moi, donnez-moi votre avis, je suis perdu. Merci de m'envoyer vos remarques et commentaires.

  • Posté par L'Hermite Marc, mardi 6 octobre 2020, 12:11

    oui, fermer les bars , n'accepter au restaurant que 4 personnes à table ou une seule famille. Et traquer les fêtes clandestines (s'il existe une apli pour cela, il doit être très facile de la trouver et ensuite de remonter la filière, de fermer et de sanctionner). Sinon on n'y arrivera pas mais il faut aussi interdire les réunions de famille de plus de x personnes. Malheureusement la responsabilisation ne marche manifestement pas. Et surtout convaincre les jeunes qu'ils risquent quand même d'être salement malades, de faire un tour aux soins intensifs (j'imposerais bien aux récalcitrants 24 ou 48 heures de présence en soins intensifs pleins de COVID comme mesure de travail d'intérêt public, à prester immédiatement après l'infraction) et de conserver des séquelles pulmonaires et cardiaques qui handicaperont à vie leur forme physique. De mourir on n'a, surtout quand on est jeune, pas vraiment peur!...

  • Posté par Ask Just, mardi 6 octobre 2020, 10:40

    Faut-il fermer les bars? Non, puisqu'il est prévisible que cela ne ralentira pas significativement la circulation du virus (report vers des fêtes "clandestines"), tout comme la fermeture précoce encourage le "binge drinking" et donc, la promiscuité. Insister sur la responsabilité individuelle et une bonne évaluation de ses prises de risque pour soi et les autres est plus productif. Les pays qui s'en sortent le mieux (Suède, Italie) sont ceux où les gens sont conscients des conséquences potentielles de leur comportement. A moins de vouloir vivre comme en Chine, où auto-discipline mais aussi répression sont la règle? Perso, je dis non

  • Posté par Raspe Eric, mardi 6 octobre 2020, 11:57

    En Italie, les mesures sanitaires sont contrôlées et les infractions sanctionnées lourdement (de manière dissuasive). Seulement insister sur les responsabilités individuelles est malheureusement d'une naïveté malheureuse, si pas d'une certaine hypocrisie. Dès qu'une règle existe, beaucoup de belges tentent ataviquement de la contourner. Résultats actuel : les chiffres de l'épidémie montent inexorablement!

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs