Accueil Société

Attentats de Bruxelles : des dysfonctionnements majeurs

De nombreuses questions se posent sur la Justice, la police, les renseignements. Point commun entre les problèmes : l’information.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

La commission d’enquête sur les attentats ne sera installée qu’après les vacances de Pâques. D’ici là, majorité et opposition devront s’entendre sur son champ d’action. « Il faudra en tout cas un travail général, pour déterminer si nos services de police, de sécurité et de renseignement sont suffisamment outillés pour lutter contre le terrorisme et s’ils ont bien fonctionné avant le 22 mars », résume Laurette Onkelinx (PS). Pour Georges Dallemagne (CDH), il faudra aussi aborder le financement de nos mosquées. « Il faut absolument couper le lien avec le salafisme, je ne comprends pas pourquoi cela prend autant de temps ». Pour la N-VA, il faudra « colmater toutes les failles du système ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs