Trump, positif au coronavirus, retire son masque en arrivant à la Maison Blanche

Trump, positif au coronavirus, retire son masque en arrivant à la Maison Blanche
Reuters

Donald Trump, malade du Covid-19, a retiré son masque lundi soir au balcon de la Maison Blanche qu’il venait de regagner à sa sortie de l’hôpital, un geste de défi qui a instantanément déclenché des réactions outrées.

Le président américain, qui était hospitalisé depuis vendredi, est rentré à la Maison Blanche en hélicoptère depuis l’hôpital militaire Walter Reed, dans la banlieue de Washington.

Après avoir gravi quelques marches et regagné le balcon de la résidence présidentielle, il a levé le pouce en direction des journalistes et a ostensiblement détaché son masque, au mépris des règles édictées par les autorités sanitaires.

À visage découvert, visiblement crispé, il a ensuite adressé un salut aux militaires présents dans les jardins de la Maison Blanche et a posé pour les photographes, avant de regagner ses appartements.

Le milliardaire républicain présente encore des symptômes, ce qui signifie qu’il est encore sûrement contagieux, et, selon son équipe médicale, n’est « peut-être pas encore complètement tiré d’affaire. »

Juste avant de sortir de l’hôpital, il a tweeté qu’il retournerait « bientôt » sur le terrain pour reprendre la campagne, avant l’élection du 3 novembre.

Depuis plusieurs jours, le nombre de cas positifs au nouveau coronavirus ne cesse d’augmenter dans l’administration Trump, et la fameuse « West Wing » se vide, par précaution sanitaire.

Dernière collaboratrice du président à avoir appris sa contamination, la porte-parole de la Maison Blanche Kayleigh McEnany a annoncé lundi s’être placée en quarantaine.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous