Accueil Culture Scènes

Raoul Collectif: «Arracher la vie à ce contexte de mort»

Après « Le signal du promeneur », puis « Rumeur et petits jours », le Raoul Collectif revient trimballer sa festive et anarchique utopie avec « Une cérémonie ». A Bruxelles, Tournai, Namur et Mons.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Voici dix ans que Romain David, Jérôme de Falloise, David Murgia, Benoît Piret et Jean-Baptiste Szézot bourlinguent ensemble. Au propre comme au figuré. Depuis les bancs du Conservatoire de Liège, puis la création du Signal du Promeneur en 2012, le Raoul Collectif aime marcher, cheminer, vadrouiller, que ce soit pour randonner dans les Fagnes ou partir au Mexique sur les traces d’un chasseur de ptérodactyle. Cette fois, c’est au Bénin que leur féconde errance les a emmenés, nourrissant leur dernière création : Une Cérémonie . Depuis Toulouse, où s’est créé le spectacle, les cinq inséparables flâneurs balisent avec nous les sentiers de leurs pérégrinations buissonnières.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

Critique Petit garçon en robe, «Norman» questionne la norme

Déjà sollicité en Irlande, au Québec ou chez nos voisins flamands, « Norman » fait figure de pépite jeune public. Trajectoire d’un petit garçon qui vit un enfer depuis qu’il va à l’école en robe, la pièce se poursuit par des rencontres avec les enfants, autour du « il », du « elle » et du « iel ».

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs