Accueil Belgique

Attentats de Bruxelles: Fayçal Cheffou avait un alibi, selon son avocat

Son avocat s’est exprimé sur la libération de son client.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Suivre les dernières informations en direct

Fayçal Cheffou, placé sous mandat d’arrêt vendredi après avoir été interpellé devant le parquet fédéral, a été libéré. Son avocat, Olivier Martins, a confié à la RTBF que son client avait un alibi.

« Il a donné un alibi au niveau de la téléphonie, disant qu’il était chez lui au moment des attentats. Il a aussi reçu des appels. Et, là aussi, j’ai demandé au juge d’instruction que l’on fasse immédiatement une (analyse de la) téléphonie précise et que l’on borne son téléphone pour savoir si cela confirmait son alibi. Le juge d’instruction a fait exécuter immédiatement ces devoirs et, apparemment, ces devoirs se sont révélés être à décharge. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Grève sur le rail: les perturbations se poursuivent

Les perturbations liées à la grève sur le réseau ferroviaire se poursuivent ce mercredi. Les grévistes veulent faire pression sur le gouvernement en pleines négociations budgétaires. Seul un quart des trains circulent dans le pays.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs