Tour d’Italie: Arnaud Démare remporte la 4e étape, Joao Almeida garde le maillot rose

Tour d’Italie: Arnaud Démare remporte la 4e étape, Joao Almeida garde le maillot rose
AFP

Arnaud Démare (Groupama-FDJ) a remporté au sprint la 4e étape du Tour d’Italie cycliste (WorldTour) disputée sur 140 kilomètres entre Catane et Villafranca Tirrena, en Sicile, mardi. Le Portugais João Almeida (Deceuninck-Quick Step) conserve le maillot rose de leader au classement général.

Le Français s’est montré le plus rapide devançant à la photo-finish le Slovaque Peter Sagan (Bora-hansgrohe) qui avait fait le sprint en tête. L’Italien Davide Ballerini (Deceuninck-Quick Step), 3e, complète le podium du jour.

Arnaud Démare, 29 ans, décroche sa 5e étape dans un Tour d’Italie et le 72e succès de sa carrière.

Ils étaient 172 à prendre le départ mardi pour la dernière étape en Sicile. Manquait à l’appel le dossard 61, Geraint Thomas. Victime d’une chute à cause d’un bidon avant même le départ réel lundi, le Britannique de la formation Ineos Grenadiers souffre d’une petite fracture au bassin.

L’étape était marquée, à mi-parcours, par l’ascension du Portella Mandrazzi (12,4km à 5,2 %, 1.125m d’altitude, 3e catégorie) avant une longue descente vers Villafranca Tirrena.

Trois hommes ont composé l’échappée du jour, le Suisse Simon Pellaud (Androni Giocattoli-Sidermec), le Polonais Kamil Gradek (CCC) et l’Italien Marco Frapporti (Vini Zabù-KTM) qui ont abordé la seule difficulté du jour avec 3 : 45 d’avance sur le peloton. L’écart a singulièrement fondu au sommet. Désormais seul en tête, Simon Pellaud est passé avec 1 : 18 d’avance sur le peloton à 65 bornes du but.

Le Suisse, 27 ans, parvenait à conserver son avance dans la descente, l’augmentant légèrement (1 : 30 à 50 km de l’arrivée), mais lorsque le peloton s’est décidé à rouler, l’avance a fondu et son épopée devait s’achever à 23 km de l’arrivée. Bora-hansgrohe (Sagan) et Groupama-FDJ (Démare) s’arrangeaient pour assurer une arrivée au sprint. Le Colombien de la formation EAU-Team Emirates, Fernando Gaviria était piégé avec quelques autres, à 30 secondes.

Mercredi, le Giro quitte la Sicile pour une 5e étape de 225 kilomètres, la 3e plus longue de cette 103e édition du Tour d’Italie, entre Mileto et Camigliatello Silano sur 225km avec deux difficultés de 3e catégorie et un col de première catégorie à 15 kilomètres de l’arrivée.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous