Coronavirus: l’UZ Brussel continue d’envoyer des patients vers Alost, malgré les critiques du bourgmestre

Coronavirus: l’UZ Brussel continue d’envoyer des patients vers Alost, malgré les critiques du bourgmestre

L’UZ Brussel peut toujours compter sur l’aide des hôpitaux Algemeen Stedelijk Ziekenhuis (ASZ) et Onze-Lieve-Vrouwziekenhuis (OLV) à Alost pour la répartition de ses patients Covid-19, confirme mardi Marc Noppen, CEO de l’UZ Brussel, se dissociant des propos ce lundi du bourgmestre d’Alost, Christophe D’Haese, selon lesquels « la limite de la solidarité médicale a été atteinte ». M. Noppen a eu une conversation avec les deux hôpitaux alostois.

« Bien sûr, nous avons parlé des propos du bourgmestre. L’ASZ et l’OLV s’en dissocient et disent qu’ils continueront à se répartir et à admettre des patients s’ils le peuvent. Ils n’ont pas non plus été consultés sur la décision du bourgmestre », explique M. Noppen.

De nouveaux transferts de patients

À titre d’exemple, le CEO de l’UZ Brussel a déclaré que lundi soir, un autre patient a été transféré à Alost. Le projet du gouvernement fédéral de s’étendre autant que possible pour que les soins réguliers restent garantis est donc respecté.

« Et si Alost s’avère être saturée, nous irons encore plus loin, à Gand ou à Bruges ou ailleurs. C’est le plan », précise M. Noppen. « Il s’agit des soins aux patients, point final. Toute la politique qui se fait autour de cela ne nous est pas utile. Heureusement, la collégialité et le professionnalisme prévalent. »

En attendant, M. Noppen continue de remettre en question la « lenteur et le manque de clarté » de l’approche de Bruxelles. « Il ne m’est pas évident de savoir qui gère la crise à Bruxelles. C’est la principale raison pour laquelle, selon moi, il se passe trop peu de choses », conclut-il

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous