Accueil Société Régions Liège

La Région met le tram liégeois dans les limbes

Les Liégeois, Michel Firket en tête, sont déçus du report. La Région pourrait-elle entièrement confier la ligne au privé ? Les intentions du ministre Di Antonio ne sont pas claires.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Ce vendredi 25 mars, le gouvernement wallon a choisi de rompre avec la procédure d’attribution du marché de type DBFM qui devait confier au consortium privé Mobiliège la conception, la construction, le financement et la maintenance du tram. Le privé va être indemnisé, la procédure reprend à zéro.

Les raisons de cette marche en arrière sont connues. «  La formule du DBFM avait été choisie dans une optique de déconsolidation, afin de ne pas dégrader la trajectoire budgétaire de la Région. Suite aux différents avis d’Eurostat et malgré les modifications apportées au contrat initial, une déconsolidation n’a pu s’avérer envisageable  », déclare le ministre de la Mobilité Carlo Di Antonio (CDH), qui dit avoir mesuré les risques juridiques et d’impact budgétaire avant de préconiser le lancement d’un nouveau marché.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Liège

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs