Accueil Monde États-Unis

Etats-Unis: Trump se pose en superhéros dompteur de Covid

La communication autour de la sortie de l’hôpital du président américain est à son image : impétueuse. Au risque de le faire passer pour un chef d’Etat égoïste, ce qui pourrait nuire à sa campagne.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 4 min

On a cru, un instant, à la bande-annonce d’un remake d’Armaggedon. Au crépuscule, un plan large sur les jardins de la Maison Blanche, un hélicoptère qui surgit à l’horizon. Pas n’importe lequel, puisqu’il s’agit du Marine One qui transporte le malade le plus surveillé du monde : le président américain Donald Trump qui rentre au bercail après trois nuits d’hospitalisation pour traiter son infection au Covid-19. Les plans qui suivent sont sensationnalistes à souhait : le président, masqué, qui traverse la pelouse. Le président, contagieux, au balcon de la Maison Blanche, qui salue, retire son masque, et lève son pouce en l’air. La vidéo, relayée par Trump en personne sur Twitter, a vite été suivie d’une autre, où l’on voit le chef d’Etat exhorter les Américains à « sortir » de chez eux tout en étant « prudents » : « N’en ayez pas peur, vous allez le battre ». « Ne le laissez pas contrôler vos vies ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

21 Commentaires

  • Posté par Vanden Eynde Luc GME, mercredi 7 octobre 2020, 15:17

    On peut parier que lui aussi aura eu "sa" guerre, mais ce sera une guerre civile. Qu'ils s'entremassacrent, le reste du monde connaîtra enfin la paix.

  • Posté par Dedeurwaerder Jose J, mercredi 7 octobre 2020, 12:29

    Vous me chauffez les oreilles avec vos" negativismes." Bien sur vous preferez les personages politiques a la belge! Plus de 500 jours sans gouvernement apres des elections democratiques! Et vous avez dote ce pays d'un gouvernement minoritaire compose de representants qui ne representent rien. Pauvre pays qui critique et ne construit rien.

  • Posté par Kador Croes, mercredi 7 octobre 2020, 9:00

    C'est donc lui qui est dopé pas Biden

  • Posté par Meeus Roger, mercredi 7 octobre 2020, 2:27

    Il ne le fait pas exprès, c'est inné chez lui

  • Posté par Christian Radoux, mercredi 7 octobre 2020, 1:34

    Je ne vais pas répéter toutes les invectives - que je partage entièrement - envers ce guignol mafieux. Mais je voudrais y ajouter que des massacres après l'élection me semblent bien possibles. En effet, vu son avance actuelle, Biden devrait l'emporter. Et le grotesque empereur du monde a déjà dit qu'il n'était pas sûr de reconnaître une éventuelle défaite. Or il a fanatisé de grosses hordes de primitifs armés. Et use sans cesse de calomnies complotistes. Le pire peut survenir.

Plus de commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs