Le COIB lance une nouvelle plateforme dédiée à l’égalité des genres dans le sport

Le COIB lance une nouvelle plateforme dédiée à l’égalité des genres dans le sport
Belga

Le Comité Olympique et Interfédéral Belge (COIB) a annoncé mardi, lors d’une conférence de presse, le lancement d’une nouvelle plateforme visant à promouvoir l’égalité des genres dans le sport, « Empowering Women in Sport ». Neuf athlètes de haut niveau, représentées à Tubize par la basketteuse Ann Wauters et l’athlète paralympique Gitte Haenen se sont regroupées sous la dénomination « Game Changers ». Avec la task force du COIB « Women & Sports », elles vont s’atteler à développer une stratégie en faveur du développement du sport féminin et d’un égal traitement des femmes et des hommes dans le sport de haut niveau, permettant également à toutes et à tous d’avoir accès aux postes à responsabilités.

En 2018, le Conseil d’administration du COIB a mis en place une task force « Women & Sports » à l’initiative de trois de ses membres féminins, Dominique Gavage (membre de la Commission de sélection du COIB), Gwenda Stevens (présidente de la Commission des officiels du COIB) et l’ancienne joueuse de tennis Dominique Monami. L’objectif est de développer une stratégie en faveur du sport féminin.

La task force a mené une enquête auprès d’un panel féminin de 214 athlètes, coachs, administratrice et officiels du Team Belgium. Il en résulte que 68 pour-cent d’entre elles estiment que les femmes sont sous-représentées dans les structures sportives et que 23 pour-cent seulement considèrent que les femmes ont la même visibilité dans les médias que leurs homologues masculins. Toujours selon cette enquête, les médias sont les premiers responsables du manque de visibilité côté féminin. Enfin, 72 pour-cent ajoutent que cette différence entre homologues féminins et masculins se manifeste aussi au niveau des rémunérations.

Neuf athlètes ou ex-athlètes de haut niveau se sont donc regroupées sous la dénomination de « Game Changers » afin de promouvoir le sport féminin : la basketteuse Ann Wauters, la judoka Gella Vandecaveye, l’athlète Tia Hellebaut, la navigatrice Evi Van Acker, l’athlète Kim Gevaert, l’athlète paralympique Gitte Haenen, la nageuse Kimberly Buys, la bobeuse Elfje Willemsen et la cycliste Nicky Degrendele.

Avec la task force du COIB, elles lancent une nouvelle plateforme, « Empowering Women in Sports », dont la mission vise à « identifier les barrières qui mettent encore un frein à la participation et à la visibilité des femmes dans le sport, à définir une stratégie axée sur la promotion de l’égalité des genres et à mettre en œuvre des actions ciblées ». Parmi elles, la mise en place de campagnes de sensibilisation, des actions spécifiques au sein des établissements scolaires et des clubs sportifs pour encourager la pratique auprès des jeunes ainsi que l’organisation de formations sur la thématique de l’égalité des genres.

« En tant qu’athlète et femme, je considère qu’il est très important de pouvoir avoir accès aux fonctions d’encadrement, comme coach, officiel, ou administratrice », a expliqué Ann Wauters. « Nous devons absolument accroître la visibilité des femmes, les encourager à jouer un rôle actif en leur donnant les outils nécessaires pour atteindre leurs objectifs avec pragmatisme et succès. Les ’Games Changers’ sont plus que déterminées à s’impliquer dans ce projet et à mener des actions concrètes sur le terrain pour réussir dans leur mission. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous