Ikea: les ventes fléchissent sous l'effet du coronavirus

Pour son exercice décalé (septembre 2019 - août 2020), le groupe aux 217.000 employés dans le monde, a réalisé un chiffre d'affaires de 39,6 milliards d'euros, contre 41,3 milliards l'année précédente, a indiqué Inter Ikea Group, basée aux Pays-Bas et contrôlée par une holding.

"Nous pensons qu'il y a de quoi être fier, mais qu'il reste beaucoup à faire. Comme disait notre fondateur Ingvar Kamprad: la plupart des choses restent à faire", a commenté le patron du géant suédois, Jon Abrahamsson Ring, cité dans le communiqué. Arrivé à son poste en février, ce quadragénaire entré dans l'entreprise comme stagiaire avait été pendant quatre ans l'assistant du fondateur d'Ikea.

Le nombre d'employés d'Ikea a atteint 217.000 personnes, soit 6.000 de plus que l'année précédente, précise le groupe.

Effet du coronavirus, les ventes en ligne, récemment lancées en Chine, ont bondi de 45% sur un an.

Le groupe indique avoir passé le cap des 500 magasins et points de vente. Les résultats financiers annuels d'Inter Ikea doivent eux suivre plus tard, "en novembre ou en décembre", selon une porte-parole contactée par l'AFP.

Inter Ikea, qui comptabilise environ les deux tiers des ventes totales du groupe dans ses résultats - soit autour de 25 milliards d'euros - avait réalisé l'an passé un bénéfice net de 1,45 milliard. Elle chapeaute douze réseaux de franchisés, dont le principal s'appelle Ingka Group et concentre près de 90% du chiffre d'affaires. Ingka a lui aussi annoncé en parallèle mardi un recul de 4% de ses ventes, à 35,2 milliards d'euros.

Ikea, fondé en 1943 dans le sud de la Suède, n'est pas coté en Bourse et n'a donc pas d'obligation de communiquer sur sa santé financière. Il a toutefois commencé à publier des résultats en 2010.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous