Accueil Société

«L’accès au logement social est une loterie»

L’économiste Philippe Defeyt est désormais président d’une société de logement social à Namur. Il dénonce une hypocrisie collective qui empêche l’évolution du secteur.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Le logement social à la mode belge célèbre ses cent ans en 2020. L’occasion d’une vaste introspection pour une matière régionalisée depuis une trentaine d’années (1). L’économiste Philippe Defeyt ne pouvait pas manquer d’apporter sa pierre à la réflexion. L’ancien président Ecolo du CPAS de Namur est désormais à la tête de « La joie du foyer », une société de logement de service public (SLSP) qui gère 1.100 maisons et appartements.

Il veut, dit-il, « lancer des débats que l’on n’a pas eu le courage de mener jusqu’à présent, dépasser les lieux communs et les positions convenues. » Avec une obsession : « Mettre plus de moyens dans cette politique parce que le logement est un point d’appui essentiel dans la vie. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par LIENARD NORBERT, mercredi 7 octobre 2020, 9:30

    En même temps quand on porte un certain nom, le billet est plus souvent gagnant à la loterie

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs