La Belgique «sous cloche» pour «éviter le pire»: la revue de presse sur les nouvelles mesures sanitaires

La Belgique «sous cloche» pour «éviter le pire»: la revue de presse sur les nouvelles mesures sanitaires
Photo News

Les journaux belges ont consacré une large part de leurs éditions aux annonces du Comité de concertation de mardi. Et la plupart ont distribué un bon bulletin à la nouvelle équipe ministérielle.

L’effet nouveau a fonctionné pour Béatrice Delvaux, l’éditorialiste en chef du Soir, qui considère qu’«un nouveau porteur de message, ça réveille l’attention, ça refait réfléchir, ça redonne un petit coup de kick aux consignes à suivre.»

La clarté et la fermeté de la conférence de presse ont fait leur effet, se félicite également Het Laatste Niews qui rappelle que sous Sophie Wilmès il fallait au moins une semaine pour comprendre les nouvelles mesures sanitaires. Het Niewsblad souligne aussi que le Premier ministre Alexander De Croo n’a pas manqué le début de sa gestion de la crise, et tiré un trait sur des longues semaines de confusion.

Il a su s’effacer et laisser la place au ministre de la Santé Frank Vandenbroucke. Une communication dont « le contraste est saisissant » pour Alain Narinx de L’Echo, qui se souvient qu’il y a quelques jours encore, « le contenu du message était à l’assouplissement, la forme était erratique, et la ministre de la Santé (Maggie De Block) était, depuis longtemps, totalement absente. »

De Morgen y voit une distribution des rôles : Alexander De Croo est le coach, et Frank Vandenbroucke le professeur. Beaucoup de positif ressort des pages des quotidiens belges, même s’il reste encore du travail pour continuer à convaincre et « récupérer ceux qu’on a perdus en route » souligne Béatrice Delvaux.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous