Coronavirus - La production industrielle allemande s'est tassée de manière inattendue en août

Sur un mois, la première économie européenne a vu cet indicateur très suivi baisser de 0,2%, après +1,4% en juillet et même +9,3% en juin, tandis que les analystes sondés par le service Factset s'attendaient à une hausse de 1,5%.

Le niveau de production reste inférieur de 9,6% à celui d'août 2019 et de 10,8% à février 2020, avant l'entrée en vigueur de restrictions imposées pour limiter la propagation du coronavirus, détaille l'institut fédéral des statistiques Destatis dans un communiqué.

La courbe de l'indice depuis le début de la pandémie ressemble désormais à une "racine carrée inversée": plusieurs économistes caractérisent ainsi une remontée rapide après le confinement mais qui se tasse avant d'atteindre le niveau d'avant la crise.

Dans le détail, la production industrielle hors BTP et énergie a baissé de 0,7%, avec un recul des biens de consommation (-1,3%) et des biens d'investissement (-3,6) mais une légère hausse des biens semi-finis (+3,3%). La construction s'est repliée de 0,3%, contrairement à l'énergie (+6,7%).

L'industrie automobile a inversé la tendance, avec -12,5% en août après +8,9% en juillet. En raison de la crise, les ventes de voitures neuves ont en effet fortement chuté, poussant les constructeurs automobiles allemands à réduire leur production. Les vacances d'été du personnel pourraient également avoir joué un rôle dans ce phénomène. Le niveau de production de ce secteur phare de l'économie allemande reste près d'un quart inférieur au niveau de février.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous