Coronavirus - La Norvège renouera avec la discipline budgétaire en 2021

L'an prochain, le gouvernement de centre droit prévoit de puiser 313,4 milliards de couronnes dans son fonds souverain, le plus gros au monde, soit l'équivalent de 3% de sa valeur totale, ce qui correspond au plafond autorisé en temps normal.

Cette année, les ponctions devraient exceptionnellement s'établir à 404,3 milliards, soit 3,9% de la valeur du fonds, à cause des mesures adoptées pour soutenir l'économie face à la crise sanitaire.

"Le rebond (économique) est arrivé plus tôt que ce qu'on attendait mais chaque jour nous rappelle à quel point la situation est fragile", a déclaré le ministre de l'Economie et des Finances, Jan Tore Sanner, en présentant le projet de loi de Finances.

"La crise n'est pas finie", a-t-il ajouté, en évoquant l'activité réduite dans les secteurs du tourisme et de la culture ou encore la fonte des carnets de commandes des entreprises tournées vers l'export.

Créez votre compte Le Soir pour continuer à lire les articles gratuits en illimité

*En validant ce formulaire, vous acceptez que Le Soir traite vos données à caractère personnel pour les finalités suivantes : création et gestion de votre compte. Ces données seront également utilisées en fonction des options choisies à des fins de marketing et de ciblage publicitaire. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de limitation, de suppression, d’opposition, de rectification et de portabilité des données personnelles vous concernant. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection de la vie privée.

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous