Scandale Wirecard - L'Allemagne resserre les contrôles après le scandale financier

Le régulateur financier allemand, Bundesanstalt für Finanzdienstleistungsaufsicht (Bafin), se verra confier davantage de pouvoirs pour lutter plus efficacement contre la fraude financière. L'Etat va aussi mieux surveiller les constructions internationales d'entreprises complexes. Les entreprises cotées devront aussi changer de réviseur d'entreprises tous les 10 ans.

L'affaire Wirecard a éclaté en juin, quand la société qui était membre du prestigieux indice boursier Dax des plus grandes entreprises allemandes a avoué que 1,9 milliard d'euros inscrits dans ses comptes, et prétendument hébergés dans deux banques philippines, n'existaient pas - entraînant une chute de plus de 98% du cours de Bourse.

Son fondateur et ancien patron, l'Autrichien Markus Braun, et deux ex-directeurs sont en détention provisoire pour plusieurs chefs d'accusations, dont celui de fraude.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous