L'UWE appelle à des réformes pour redéployer la Wallonie

Environ 10% des entreprises estiment que le risque de faillite est probable, voire très probable, en conséquence de la crise. L'an prochain, en Wallonie, la diminution moyenne du chiffre d'affaires sur l'année devrait avoisiner les 10%, ont dressé comme constat Olivier de Wasseige et Jacques Crahay pour rappeler la situation critique dans laquelle se trouvent les entreprises wallonnes.

"Cette crise a aussi mis encore plus en lumière, voire révélé, certaines failles structurelles de la Wallonie qui, si elles nécessitaient déjà d'être traitées avant cette période sombre, imposent à présent d'être prises à bras-le-corps, sans attendre, par les autorités régionales", a souligné Olivier de Wasseige.

L'UWE a travaillé cet été sur un plan "de redéploiement aux ambitions fortes", qu'elle a présenté mercredi. "Cette nouvelle contribution est une pierre majeure à l'édifice 'Get Up Wallonia', plan de transition que construit actuellement la Wallonie", a précisé Jacques Crahay.

"La Wallonie ne peut plus se permettre d'attendre, d'hésiter et de tergiverser. Ces objectifs doivent être poursuivis avec vigueur et rigueur dès à présent. La crise sanitaire n'a fait que renforcer le besoin impérieux de changements profonds dans notre Région. Get Up Wallonia doit en effet dépasser le cadre strict de la gestion de la crise pour être ce plan de Transition sociale, économique et environnementale dont la Wallonie a tant besoin", a insisté Olivier de Wasseige.

Le plan proposé comprend huit points avec le redéploiement de la Wallonie en finalité. "Redéployer, ce sera mieux gérer, renforcer nos chaînes de valeur, innover à tous niveaux, investir, devenir une région leader en matière de durabilité, miser sur le capital humain, accompagner les entrepreneurs et les travailleurs et faire des acteurs publics des moteurs de changement."

A travers ce plan, l'UWE dit vouloir consolider le tissu économique wallon; permettre la création de davantage d'entreprises, et plus grandes; créer massivement de l'emploi et notamment réformer la sphère publique.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous