Les patrons des cafés en colère face aux mesures à Bruxelles: «Quelle différence avec les restos?»

Les patrons des cafés en colère face aux mesures à Bruxelles: «Quelle différence avec les restos?»
PhotoNews

Les cafés et bars devront fermer à partir de jeudi matin sur tout le territoire de la région de Bruxelles pour endiguer la propagation du coronavirus, qui s’accélère dans la capitale belge, ont annoncé mercredi les autorités. La mesure est prévue pour un mois, jusqu’au 8 novembre. Les restaurants peuvent par contre rester ouverts.

► La liste des nouvelles mesures à Bruxelles

Diane Delen, présidente de la fédération des cafés de Belgique, a dénoncé une mesure «discriminatoire» à l’égard de ces établissements, et exigé «la démonstration scientifique que la propagation (du virus) vient bien des cafés». «Quelle est la différence entre manger et boire du vin dans un restaurant et boire une chope sur une table à quatre dans un café ? C’est à n’y rien comprendre», a-t-elle dénoncé sur la chaîne RTBF.

Créez votre compte Le Soir pour continuer à lire les articles gratuits en illimité

*En validant ce formulaire, vous acceptez que Le Soir traite vos données à caractère personnel pour les finalités suivantes : création et gestion de votre compte. Ces données seront également utilisées en fonction des options choisies à des fins de marketing et de ciblage publicitaire. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de limitation, de suppression, d’opposition, de rectification et de portabilité des données personnelles vous concernant. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection de la vie privée.

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous