Roland-Garros: Joachim Gérard en demi-finales du tournoi en fauteuil roulant

Belga
Belga

Joachim Gérard s’est qualifié pour les demi-finales du simple messieurs en fauteuil roulant mercredi à Roland-Garros. Le Ucclois de 31 ans, 4e mondial, a battu 6-4, 6-3 en quarts de finale le Français Nicolas Peifer (ITF 7), 30 ans, finaliste en 2011 à Paris.

Joachim Gerard affrontera pour une place en finale soit le Japonais Shingo Kinieda (ITF 1) soit le Français Frédéric Cattaneo (ITF 19), bénéficiaire d’une invitation.

C’est la première fois, en cinq participations, que Joachim Gérard franchit le premier tour à Roland-Garros. Il se retrouve dans le dernier carré d’un tournoi du Grand Chelem pour la troisième fois cette année, après l’Open d’Australie et l’US Open.

«Je la tiens enfin cette première victoire ici et elle fait évidemment plaisir», a-t-il confié à Belga. «Je pense également avoir livré un bon match. Mon service m’a bien aidé. Il m’a mis en confiance. J’ai trouvé des bonnes zones, ce qui est très important sur terre battue, car on peut parfois glisser un peu avec le fauteuil. J’aurais même pu gagner le premier set plus facilement, car j’ai eu des balles de 5-2 de double break et quatre ou cinq balles de set à 5-3. Mais bon, je parviens à conclure. Le deuxième set a été un peu plus laborieux, mais j’ai été plus constant que lui et c’est ce qui a fait la différence.»

«J’avais bien joué contre lui à New York, mon premier set avait même été excellent, mais par la suite, j’avais eu trop de hauts et de bas», a-t-il poursuivi. «Contre lui, il faut absolument éviter de jouer les montagnes russes, car il est très solide. Je ne sais pas si j’ai plus de chances sur terre battue que sur dur. Nous ne sommes ni l’un ni l’autre de grands fans de la terre battue, mais de la manière dont j’ai essayé de faire évoluer mon jeu, je sais que tennistiquement, j’ai les armes pour le battre. Il faudra que je parvienne à lui ôter du temps, et surtout que je sois constant du début à la fin.»

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous