Mignolet confiant en l’avenir chez les Diables rouges: «La nouvelle génération est prête à prendre la relève»

Belga
Belga

Le portier du Club de Bruges s’est montré confiant quant à l’avenir des Diables Rouges. «J’ai vu des entraînements de très haut niveau ces derniers jours. Il y a un futur pour les Diables Rouges. La nouvelle génération est prête à jouer avec l’équipe nationale», a déclaré Mignolet mercredi en conférence de presse à Tubize, au Proximus Basecamp.

«Beaucoup de nouveaux sont présents avec nous et tous sont très impatients à l’idée de pouvoir jouer jeudi», a lancé d’entrée Mignolet. «Nous jouons beaucoup de rencontres ces derniers temps, tant en club qu’avec l’équipe nationale», a ajouté le dernier rempart brugeois en évoquant les raisons de cette rotation pourtant peu habituelle dans le chef de Roberto Martinez.

«Pour ces nouveaux joueurs, c’est une belle opportunité de montrer leur talent, une chance de s’illustrer au niveau international. Pour le futur du football belge et des Diables Rouges, c’est très important.»

Du haut de ses 32 ans, le Trudonnaire fait office d’ancien dans le groupe. «Je crois que j’étais le plus vieux à l’entraînement», a-t-il rigolé. «C’est vrai que j’occupe une position clé pour diriger la défense. La communication est importante, surtout avec beaucoup de jeunes. Il est primordial de bien les encadrer», a ensuite expliqué Simon Mignolet, conscient que la plupart des joueurs au coup d’envoi jeudi soir n’auront pas bénéficié d’énormément de temps pour assimiler le système propre à Roberto Martinez. «Il est différent pour la plupart, qui évoluent plus naturellement dans une défense à quatre.»

Sauf catastrophe, Mignolet disputera donc jeudi son 26e match avec les Diables. Il pourrait aussi recevoir le brassard de capitaine. «Cela ne changera en rien mon comportement sur le terrain, même si c’est toujours beau d’être désigné capitaine», a ajouté Mignolet, qui a répété à l’envi être «d’abord heureux d’être présent dans le groupe» et ensuite de «pouvoir apporter quelque chose à l’équipe».

Pour le retour des fans au stade après près d’un an, la Belgique défiera une équipe ivoirienne «redoutable en attaque» selon Mignolet. «Leurs attaquants jouent dans des grands clubs. Ce sera un match difficile pour nous», a prévenu le Brugeois.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous