Accueil Monde

Grèce: un procès historique contre les néonazis

Le verdict du procès contre Aube Dorée, prononcé ce mercredi, fera date. Le parti néonazi est reconnu comme « organisation criminelle ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Dans Athènes, vers 11h.30, des applaudissements ont retenti dans la salle du tribunal comme dans la longue avenue Alexandras qui jouxte le bâtiment de justice. Ils exprimaient un soulagement de la foule rassemblée dans la capitale, suite au verdict prononcé par la Cour pénale : le fondateur et chef du parti néonazi grec Aube dorée, Nikos Michaloliakos, est reconnu coupable de « direction d’une organisation criminelle ». Ce verdict n’était pas acquis : en décembre, à l’issue des auditions, la procureure générale avait réclamé l’acquittement des membres sur le banc des accusés.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs