Accueil Léna

L’«acqua alta» est arrivée, mais le Mose a épargné Venise

Après 17 ans de retards et de scandales, le système de digues a enfin été testé. Au grand soulagement et à la grande joie de toute la Sérénissime.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Il est 11 heures du matin. Alors que les vagues se brisent contre le mur jaune qui ferme la lagune, le rêve d’une Venise libérée prend forme. La marée haute n’a plus aucune prise sur la ville : elle va et vient, mais n’est plus en mesure de la submerger. « C’est un miracle, un miracle qui a pris un peu de retard, mais un miracle quand même », déclare le gondolier Tommaso, stationné à la Riva degli Schiavoni, le sourire aux lèvres.

Les rafales de sirocco fouettent les étals des vendeurs ambulants et les drapeaux de la ville, ornés de leur lion emblématique. Les plis dessinés par le courant sous le ciel sombre de l’aube laissent place à un soleil pâle qui réchauffe la place Saint-Marc et la sèche – également d’un point de vue symbolique – de vingt ans d’inondations, de dégâts, de scandales, d’immobilité, de promesses non tenues, de larmes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Dechamps Fr, jeudi 8 octobre 2020, 13:06

    comment cela se passe t il avec les aux du PO? il ne s'arrete pas de couler, et il nourrit la lagune, donc le niveau d'eau. il y a t il des pompes? merci pour l'info

  • Posté par LL Laurent, mercredi 14 octobre 2020, 8:49

    Le volume d'eau apporté par le PO est ridicule comparé à celui de la marée haute. L'élévation du niveau est minime sur le temps ou les digues mobiles sont actives.

  • Posté par Willemart Alain, jeudi 8 octobre 2020, 12:55

    17 ans de retard... Presque comme notre RER... Il y a encore de l'espoir !

  • Posté par Cuschera Joseph, jeudi 8 octobre 2020, 12:30

    On écrit "Mosè"... Serait-ce encore une fois trop demander que de faire preuve d'un minimum de rigueur ????

  • Posté par Fizaine Grégory, lundi 12 octobre 2020, 10:33

    Et toc !

Plus de commentaires

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs