Alexia Bertrand (MR): «La Région bruxelloise a pris des mesures trop tard»

Alexia Bertrand (MR): «La Région bruxelloise a pris des mesures trop tard»

Les mesures covid, à Bruxelles, doivent être ciblées quartier par quartier», affirme jeudi Alexia Bertrand, cheffe de groupe MR au parlement bruxellois, dans La Libre Belgique.

« Bruxelles prend enfin la mesure de la situation. Cela fait plus de quinze jours que, sur la base des rapports scientifiques qui nous sont fournis, on voit que la situation dégénère. Les chiffres l’attestent: ce que nous vivons aujourd’hui dans la capitale, c’est clairement un rebond significatif. Il était nécessaire de réagir. Une seule solution, je la martèle : on trace les gens, on les teste et on les isole. La Région a toujours agi avec un temps de retard», regrette-t-elle.

Vers des politiques ciblées

«Depuis le début de la crise, nous demandons que le gouvernement développe des politiques ciblées, quartier par quartier. On le sait, les quatre communes citées sont des quartiers densément peuplés, où la population est le plus souvent précarisée et où le niveau d’éducation et d’information est moindre. Cessons de traiter le territoire de la Région bruxelloise comme s’il était homogène.», poursuit Alexia Bertrand.

Selon cette dernière, «la Région aurait dû intervenir en soutien des communes, que ce soit en termes d’équipements sanitaires ou de communication. Le problème qui persiste dans cette crise, c’est que la Région n’habite pas ses compétences... Il y a un manque de leadership», pointe-t-elle enfin.

Le député Groen Juan Benjumea-Moreno a défendu l'approche de Bruxelles. Selon lui, Bruxelles a déjà pris plusieurs mesures. Par exemple, le traçage a été étendu, le nombre de tests a doublé et doublera encore d'ici la fin de l'année.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous