L’Allemagne en alerte: «Il est possible que le virus se propage de manière incontrôlée»

L’Allemagne en alerte: «Il est possible que le virus se propage de manière incontrôlée»
DPA

Les autorités allemandes se sont alarmées jeudi d’un bond «préoccupant» des infections de Covid-19 et ont mis en garde contre une «propagation incontrôlée» du virus dans le pays, jusqu’ici moins touché que ses voisins.

«Le nombre d’infections augmente, particulièrement aujourd’hui, dans une ampleur préoccupante», a déclaré le ministre de la Santé Jens Spahn lors d’une conférence de presse à Berlin.

Pays moins affecté jusqu’à présent

Le nombre de nouveaux cas quotidiens confirmés de Covid-19 en Allemagne a dépassé mercredi 4.000 pour la première fois depuis début avril, selon les chiffres publiés par l’autorité sanitaire (RKI). Le record en 24 heures est de 6.500 environ, atteint le 2 avril

Le ministre de la Santé a appelé à ne pas «gâcher» le succès de l’Allemagne jusqu’ici dans le combat de la pandémie, pays proportionnellement moins affecté que ses voisins avec une mortalité en particulier nettement inférieure.

«Nous ne savons pas encore comment la situation évoluera en Allemagne dans les prochaines semaines», a aussi mis en garde le président du RKI, Lothar Wieler. «Il est possible que nous ayons plus de 10.000 cas par jour, il est possible que le virus se propage de manière incontrôlée», a-t-il mis en garde, tout en disant garder espoir que l’Allemagne parviendra à éviter ce seuil.

Un pic avant le début des vacances

«Les infections augmentent dans toutes les régions» et «la plupart des infections ont lieu en Allemagne» et ne proviennent pas de touristes de retour de congés à l’étranger, contrairement à la première vague d’infections en mars, a ajouté M. Wieler.

Au total, l’institut de veille sanitaire fait état sur son site internet de 310.144 cas confirmés dans le pays, 4.058 de plus que la veille. Le seuil de 4.000 avait pour la dernière fois été dépassé le 11 avril, en plein confinement, selon la base de données historiques de l’AFP.

Ce bond intervient alors que les vacances d’automne doivent commencer dans une grande partie du pays et le gouvernement d’Angela Merkel a appelé à limiter les voyages. Les régions se sont également accordées mercredi sur des restrictions de voyages plus strictes.

Avec un taux d’incidence qui dépasse les 50 cas par 100.000 habitants en une semaine, seuil synonyme pour les autorités de nouvelles restrictions, certains arrondissements de Berlin, la ville de Brême ainsi que des circonscriptions au nord-ouest et près de Stuttgart sont de telles zones rouges.

Face à l’augmentation inquiétante du nombre de nouvelles infections, Berlin et le centre financier Francfort, où l’incidence se rapproche de 50, ont déjà annoncé mardi la mise en place d’un couvre-feu et une restriction des contacts sociaux.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous