«On va faire la fête ailleurs»: une dernière soirée dans les cafés et bars de Bruxelles (vidéos)

«On va faire la fête ailleurs»: une dernière soirée dans les cafés et bars de Bruxelles (vidéos)

Les bars, cafés et salons de thé de la capitale ont fermé leurs portes pour une durée d’un mois. Idem pour les buvettes des clubs de sport professionnels et amateurs. Ainsi en a décidé mercredi la cellule bruxelloise de crise composée notamment des bourgmestres, des chefs des zones de police, de la Haut fonctionnaire provinciale, de représentants de la Commission Communautaire Commune.

Les Bruxellois n’ont pas hésité à profiter d’une dernière soirée, si possible en terrasse, ce mercredi soir. La majorité comprend les mesures mais d’autres sont sceptiques sur l’efficacité de la fermeture des bars. Certains évoquent d’ailleurs déjà la possibilité de se rendre dans le Brabant wallon. D’autres sont carrément réfractaires et assument leur intention de ne pas respecter les règles : « Tout Bruxelles se bourre la gueule et on se transmet le virus une bonne fois pour toutes avant de se confiner. Ça n’a pas beaucoup de sens. Ne croyez pas qu’on va s’arrêter de faire la fête parce qu’on nous dit qu’on peut plus le faire. On le fera juste dans les appartements ».

D’autres se sentent « opprimés » : « Empêcher de se rassembler, c’est empêcher de se concerter et de réfléchir à ce qu’il se passe en ce moment. On nous prive de tous nos loisirs : la culture, le sport ». Les jeunes se sentent particulièrement visés : « Une portion de la population qu’il faut tenir en laisse ». Et d’ajouter encore : « On va faire la fête ailleurs »…

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous