Coronavirus: une forme de lockdown est à prévoir si les chiffres ne descendent pas d’ici 12 jours, selon Marc Van Ranst

Coronavirus: une forme de lockdown est à prévoir si les chiffres ne descendent pas d’ici 12 jours, selon Marc Van Ranst
Photo News

Selon le virologue Marc Van Ranst, si les chiffres du coronavirus ne commencent pas à baisser dans les dix à douze jours, un nouveau lockdown pourrait être imminent rapporte ce jeudi Het Laatse Nieuws. « Bien sûr, ce ne sera pas le même lockdown que la dernière fois, mais il faut comprendre que c’est notre avant-dernière chance », dit le virologue en réaction à Belga.

Entre le 28 septembre et le 4 octobre, une moyenne de 2.595 nouvelles infections ont été confirmées chaque jour en Belgique, soit une augmentation de 64 % par rapport aux sept jours précédents. Pour la première fois depuis le mois de mai, plus de 1.000 personnes sont hospitalisées.

Un certain nombre de nouvelles mesures entreront en vigueur dès ce vendredi, et selon le virologue Marc Van Ranst, elles n’arrivent pas trop tôt. « Il faut se rendre compte que c’est notre avant-dernière chance. Si les chiffres ne baissent pas dans les dix à douze prochains jours, un autre lockdown est l’une des options. C’est une piste qui devrait rester sur la table ».

M. Van Ranst souligne qu’il s’agira d’un lockdown différent de celui du printemps. Le Premier ministre Alexander De Croo (Open VLD) avait déjà garanti lors de sa nomination que notre pays ne déclarerait plus un tel lockdown. « Les écoles doivent rester ouvertes de toute façon », a déclaré M. Van Ranst. « Pourtant, les gens doivent se rendre compte qu’il est minuit moins cinq. À partir de demain, nous allons tous donner suite aux nouvelles mesures sévères ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous