Arnaud Démare, bien décidé à aller au bout du Tour d’Italie, fait une croix sur les classiques

Photo News
Photo News

«  J’irai au bout de ce Giro », a déclaré le champion de France après son succès dans la 6e étape à Matera.

« C’était un choix difficile entre le Giro et les classiques », a reconnu le Picard, habitué à courir Paris-Roubaix ces dernières années.

« Mais j’aime l’aventure, partir trois semaines. L’objectif, cette année, était de se concentrer sur les sprints. Le Giro en faisait partie », a ajouté le chef de file de l’équipe Groupama-FDJ.

Démare a précisé que l’hypothèse d’un abandon avant terme avait été envisagée même si le règlement exige que les organisateurs de la course abandonnée donnent leur autorisation.

« C’était une option, je dis bien c’était, de partir pourquoi pas dans la troisième semaine. Mais, quand je suis arrivé au Giro en Sicile avec l’équipe, j’ai dit à notre directeur sportif Sébastien Joly +je ne veux pas quitter le groupe comme ça+ », a expliqué le Français.

Démare, qui n’a pas été retenu pour le Tour de France dans une formation exclusivement axée sur Thibaut Pinot, participe au Giro pour la 4e fois de sa carrière.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous