Le prêt participatif séduit l'investisseur particulier belge (PRESS)

En la matière, le compteur affiche 94 millions d'euros injectés à travers 234 appels lancés à des investisseurs "grand public" entre juillet 2018 et juin dernier, selon les données collectées par la FSMA. L'augmentation est constante, hors épidémie de Covid-19. "Le marché a été bien moins dynamique durant les six premiers de l'année et nous n'avons pas encore de vue claire sur son potentiel redémarrage. Mais si l'on compare 2018 à 2019, des années à périmètre constant donc, on remarque un doublement de l'offre et du montant total levé", indique Jean-Paul Servais, qui préside la FSMA.

"La digitalisation, via l'émergence de plateformes spécialisées a, bien sûr, permis cette visibilité. C'est une bonne nouvelle puisqu'on parle bien ici de soutenir l'économie réelle et locale", estime M. Servais.

A noter que le prêt participatif à destination des petites et moyennes entreprises (PME) capte la quasi-totalité du marché "participatif" en Belgique, soit 85 % des projets lancés.

Disclaimer: Belga diffuse quotidiennement des dépêches reprenant des informations provenant d'autres médias. Ces dépêches sont identifiables par le mot-clé PRESS. Belga ne peut toutefois pas être tenu pour responsable de ces informations fournies par d'autres médias. Merci aux rédactions qui les utiliseraient de toujours citer la source exacte des informations relayées par Belga.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous