Muriel Targnion redevient bourgmestre de Verviers

Muriel Targnion
Muriel Targnion - Michel Tonneau

Nouveau coup de tonnerre dans le ciel politique verviétois ! Le Conseil d’État saisi en extrême urgence a donné raison à Muriel Targnion, bourgmestre sortante, et à l’ancien échevin Alexandre Loffet, tous deux PS : à leur demande, il suspend la motion de méfiance mixte (collective et individuelle) qui a permis à une nouvelle majorité de se mettre en place au mois de septembre.

Du coup, cette majorité PS-MR-CDH-Nouveau Verviers présidée par le bourgmestre socialiste Jean-François Istasse est en quelque sorte mise entre parenthèses. La politique ayant horreur du vide et la ville devant être gérée, c’est la tripartite PS-MR-Nouveau Verviers portée au pouvoir en 2018 qui reprend la direction de Verviers, ce qui permet à Muriel Targnion de ceindre à nouveau l’écharpe maïorale.

Il se confirme donc que les manœuvres pour évincer la socialiste étaient en marge de la légalité telle que définie par le Code wallon de la démocratie locale. L’équipe qui revient au pouvoir doit y rester jusqu’à une décision sur le fond du même Conseil d’État, ce qui devrait prendre plusieurs mois au moins.

Sur le même sujet
Partis politiques
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous