Accueil Économie Entreprises

Nethys: l’assureur Integrale en route vers la liquidation

Faute d’avoir trouvé un repreneur et face au rejet par la Banque nationale d’un nouveau plan de rétablissement, l’assureur liégeois va être vendu par appartements.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Les choses se précipitent pour l’assureur liégeois Integrale, filiale du groupe Nethys. Selon nos informations, lors d’une assemblée générale qui s’est tenue jeudi, les actionnaires n’ont pu que constater que la société n’était plus en mesure d’assurer la continuité de son activité et, sur proposition du conseil d’administration, ont approuvé des comptes « en discontinuité », une procédure légale lorsque la pérennité de l’entreprise ne peut plus être garantie. Il ne reste donc qu’une solution pour la vénérable entreprise spécialisée dans l’assurance-vie, dans la tourmente depuis de nombreux mois : se résoudre à une vente par appartements.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par PICKART GEORGES, dimanche 11 octobre 2020, 9:48

    Merci beaucoup Messieurs les anciens dirigeants de Nethys. Vous avez "Caïman" réussi votre gestion "personnalisée", chez Intégrale comme chez Voo, semble-t-il. Il reste maintenant aux nouveaux dirigeants à redresser la baraque Nethys et les filiales qui pourront encore subsister. Quitte à les vendre en partie, comme le demandait la Commission d'enquête de Namur. Pas facile, mais ce n'est sans doute plus votre problème. En tentant d'éviter la casse sociale au maximum, encore plus difficile. Heureusement, le principal élément de Nethys, le GRD RESA, service public indispensable, a pu être sécurisé à temps, en lui rendant son indépendance et un véritable statut public.

  • Posté par Moreau Michel, vendredi 9 octobre 2020, 16:10

    Merci de nous tenir au courant, toujours clairement, des suites du drainage de l’abcès Nethys ! Au moins celui-là a été percé ... A propos, que sont devenus les millions dépensés par R. Witmeur pour graisser offshore les Chinois de Caterpillar ?

  • Posté par d dsti, vendredi 9 octobre 2020, 16:03

    Et quid des contrats branche 21 qui garantissaient un taux de 3.25% (parfois même 3.75%) jusqu'au décès de l'assuré ?

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs