Accueil Monde Europe

Coronavirus: l’Espagne a perdu 75% de ses touristes cette année

Très dépendante du tourisme, l’économie espagnole tire la langue dans le contexte de la crise sanitaire. De nombreux établissements font le gros dos. Mais certains ne résisteront pas.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Lorsque le bilan de la saison touristique en Espagne est évoqué par les professionnels du secteur, tous les mots du champ lexical du désastre sont exprimés. Il suffit de se balader dans le centre de la ville la plus visitée du pays, à Barcelone, pour comprendre l’ampleur des dégâts. Sur une Rambla où 9 promeneurs sur 10 étaient – jusqu’à il y a quelque mois – des étrangers, l’espagnol et le catalan sont désormais les langues les plus entendues.

Les terrasses, elles, sont aux trois quarts vides à l’heure des repas… pour celles qui n’ont pas fermé. Les panneaux « à vendre » ou « louer » remplacent désormais les traditionnels messages multilingues vantant les produits destinés aux touristes. Quant aux quelques magasins de souvenirs qui n’ont pas baissé leurs rideaux, ils exhibent aujourd’hui des masques multicolores sur les supports qui étaient réservés aux cartes postales.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par ADAM Jean-Victor, samedi 10 octobre 2020, 14:59

    Moi j’ai perdu 75% de mes cheveux !

  • Posté par Boer Mr, vendredi 9 octobre 2020, 22:15

    Je ne suis pas étonné, vu leur politique catastrophique par rapport a l'épidémie.

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs