Accueil Monde États-Unis

Bruxelles: la clinique St-Jean a atteint sa capacité maximale de patients Covid depuis deux jours

Trente patients sont pris en charge et les quatre lits aux soins intensifs sont également occupés.

Temps de lecture: 1 min

La clinique bruxelloise St-Jean ne reçoit plus de patients Covid-19 depuis deux jours déjà. Elle a atteint sa capacité maximale pour les patients atteints du coronavirus dans sa phase actuelle. Les quatre lits Covid-19 aux soins intensifs sont tous occupés. A l’UZ Brussel, les admissions pour Covid-19 continuent d’augmenter.

«Ces deux derniers jours, nous avons cessé d’accepter les patients Covid-19 dans notre clinique car nos quatre lits dédiés en unité de soins intensifs sont tous occupés. Lorsque cela est nécessaire, nous transférons les patients vers d’autres hôpitaux de notre réseau ou au-delà», a déclaré, vendredi, Florence Feys, porte-parole de Clinique Sain-Jean.

Trente autres patients Covid-19 sont pris en charge par l’unité de soins infirmiers régulière de la clinique bruxelloise.

A l’UZ Brussel, quatre nouveaux patients ont été accueillis ces 24 dernières heures mais huit patients Covid-19 ont par ailleurs été autorisés à quitter l’hôpital. Huit autres patients sont pris en charge par l’unité de soins intensifs, dont six reçoivent une respiration artificielle invasive et deux patients reçoivent un soutien pour les fonctions cardiaques et pulmonaires.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Visiteur, samedi 10 octobre 2020, 23:14

    C'est normal que cet article soit classé dans la catégorie USA ?

  • Posté par P AR, vendredi 9 octobre 2020, 21:06

    Capacité maximale atteinte avec un nombre de lits qui semble ridiculement bas s'il y a effectivement une grave reprise de l'épidémie.

  • Posté par Tricnaux André, vendredi 9 octobre 2020, 18:03

    Je ne suis pas Bruxellois , c'est la première fois que j'entends parler de cette clinique.... On entretient la panique, déplorable et criminel... Beaucoup plus de monde souffre à cause de cela. Déjà plus de 10 000 emplois définitivement perdus (je ne parle pas de chomage temporaire) et ce n'est qu'un début, des milliers de nos plus agés qui se morfondent et meurent de tristesse, d'autres qui ne se soignent plus ou que l'on n'acceptent plus de soigner, ce covid ne doit pas être la priorité. IL faudra compter les dommages collatéraux, la dépression étant la plus petite conséquence, le suicide, peut être la pire et entre cela de nombreux autres cas de détresse morale ou de pauvreté. Pour les hopitaux -, je n'entends rien de cela de mon côté qui se trouve pourtant à la frontière d'un pays très rouge (du moins suivant les critères belges).

  • Posté par LIENARD NORBERT, dimanche 11 octobre 2020, 19:08

    Hawkins vous connaissez tous les hôpitaux de Belgique vous pour tenir de tels propos ?

  • Posté par Bauduin Dominique, vendredi 9 octobre 2020, 20:31

    La Clinique ST Jean se trouve près de la gare du Nord, de la place Rogier, de Bruxelles centre, de Molenbeek et de St Josse et après la fermeture de de St Etienne à La place Madou, pour des raisons d'économies, Saint Jean est le seul hôpital d'importance dans cette région de Bruxelles, qui a le plus grand taux d'infection de Covid de la ville! Il faut aller à Jette ou à l'hôpital St Pierre de l'autre côté du centre ville pour trouver d'autres hôpitaux. Prévoir seulement 4 lits de soins intensif Covid 19 pour le seul hôpital de cette partie de Bruxelles est vraiment incroyable! C'est normal qu'il arrive à saturation, il suffit de QUATRE patients!!! Le souci est que les lits de soins intensifs Covid ne sont pas rentables, surtout si ils sont vides! Pas de belles opération facturable à 300% de prix remboursé par l'inami. Non, les lits Covids coûtent chers et on en veut le moins possible, pour des raisons financières... Cela fait des années que l'on supprime des lits d'hôpitaux, que l'on ferme des hôpitaux (St Etienne, Hôpital Français...) et quand on a besoin de quelques lits de soins intensif on est "saturé". Les hôpitaux doivent être rentables comme les usines, c'est devenu ainsi.

Plus de commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs