Coronavirus: la région bruxelloise octroie une aide de 3.000 euros aux bars et cafés obligés de fermer

Coronavirus: la région bruxelloise octroie une aide de 3.000 euros aux bars et cafés obligés de fermer
Reuters

Le gouvernement bruxellois s’est accordé sur le principe d’une aide spécifique de 3.000 euros à l’attention de toutes les entreprises dont les établissements sont dans l’obligation de fermer. La mesure proposée par la secrétaire d’État à la Transition économique mise Barbara Trachte (Ecolo) et le ministre bruxellois des Finances, Sven Gatz (Open VLD) vise essentiellement les cafés et bars obligés de fermer leurs portes pour un mois en raison de l’aggravation des chiffres relatifs à la contamination au sein de la population de la capitale.

Plus précisément, seront éligibles à cette prime unique : les cafés, bars, débits de boisson, salons de thé, buvettes et tout autre lieu proposant la consommation sur place de boissons alcoolisées ou non alcoolisées et ayant été obligés de fermer suite à l’Arrêté du 8 octobre 2020.

Il a été décidé de recourir aux codes NACE TVA des entreprises pour identifier les établissements ayant droit à la prime. Ce choix permettra un traitement aussi fluide que possible des dossiers.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous