Accueil Société

Coronavirus: le testing au bord de l’implosion

Les centres de dépistage saturent jusqu’à fermer leurs portes. En cause, les labos qui ne parviennent plus à suivre faute de réactifs et de personnel. La plateforme de l’Uliège offre toutefois une lueur d’espoir.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Société Temps de lecture: 4 min

Ce n’est pas encore le chaos, mais cela y ressemble. Partout en Wallonie et à Bruxelles, les centres de dépistage du coronavirus organisés par les hôpitaux ou les régions sont littéralement envahis par les personnes qui doivent se faire tester. L’obtention d’un rendez-vous prend parfois plusieurs jours alors que des bouchons se forment à proximité des drive-in de dépistages. Et alors que toute la filière semble saturée, on voit d’autres centres fermer leurs portes à la grande stupéfaction du public. « On ne parvient plus à suivre, explique Sandra Delcour, médecin biologiste, responsable du centre de dépistage installé au CHU de Liège. On frotte à la chaîne, comme des robots. Cette après-midi, on a réalisé 500 tests en 4 heures soit environ 30 secondes à consacrer par personne. On voit arriver des gens de tous côtés à cause des centres qui ferment. Et aussi en raison des procédures de testing pas toujours respectées et trop larges.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

18 Commentaires

  • Posté par swinge olivier, samedi 10 octobre 2020, 13:01

    le vaccin se rapproche à grands pas... 10/10/2020.

  • Posté par Renoy Christian, samedi 10 octobre 2020, 11:08

    "Malgré l’urgence, on a dû passer par des procédures administratives interminables ce qui fait que nous serons réellement opérationnels le 1er novembre. " Le mot urgence n'existe pas dans notre administration !

  • Posté par Dubois B., samedi 10 octobre 2020, 8:45

    Je me demande si Liège avait été en Flandre...

  • Posté par NICODEME CLAUDE, samedi 10 octobre 2020, 17:07

    Oh! en étendant les "voeren", ce serait bientôt le cas :-)

  • Posté par Am Zis, samedi 10 octobre 2020, 2:35

    “...labos envahis par des personnes qui DOIVENT se faire tester”?? Mais qui diable doit se faire tester???? Décidément ce virus a rendu beaucoup de monde fou!!!

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs