Romelu Lukaku en mode confession: «Il m’a fallu quatre ou cinq jours pour m’en remettre...»

© Photo News
© Photo News

Romelu Lukaku a partagé un café avec Jan Mulder pour la presse flamande, le tout donnant une interview intéressante lors de laquelle Big Rom est revenu sur l’actualité d’Anderlecht, son club formateur. « Je suis toujours Anderlecht. Bien sûr, ce n’est pas une période facile pour les Mauves. Mais je pense que chaque grand club doit traverser des moments dans le genre », a-t-il déclaré avant de parler de son envie d’y retourner un jour. « J’y retournerai. Pour un joueur, l’attraction pour le passé est simplement trop grande. Demande à Leander Dendoncker ou Youri Tielemans. Ils resteront liés au club, parce qu’on a connu tant de bons moments là-bas. »

La désillusion de trop

Romelu Lukaku entame sa deuxième saison avec l’Inter. Une équipe dans laquelle il a connu une véritable renaissance grâce à Antonio Conte, le coach. « L’Italie est adaptée à mon style. Si je l’avais su, je serais venu plus tôt. » Malheureusement pour lui, les Nerazzurri ont perdu la finale d’Europa League, cet été, face à Séville. Un échec que le Belge a eu du mal à surmonter, puisqu’il a d’ailleurs refusé d’aller chercher sa médaille. « Je ne pouvais pas, c’était trop pour moi. J’ai toujours eu des moments lors desquels je devais dire non. Supercoupes, un titre de champion perdu d’un point, demi-finales perdues avec la Belgique au Mondial... Ça a été terrible pour moi, comme une explosion. Je me suis dit ’’pardon mais j’envoie tout chier.’’ J’ai tellement donné pour cet objectif et puis je reste les mains vides. Il m’a fallu quatre ou cinq jours pour m’en remettre. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous