Peter Mertens (PTB): «Le Covid-19 est une maladie de classe»

Peter Mertens (PTB): «Le Covid-19 est une maladie de classe»

Mais qui a oublié qui ? « Je fais référence à un poème qui dit : les étoiles ne sont visibles que dans le noir. Avec cette crise, il a subitement fait très noir et on a subitement vu briller les héros comme les infirmières, les caissières, les éboueurs, les chauffeurs de taxi et de bus… Ils ont tous dû continuer à travailler et ce sont les gens à bas salaires qui ont pris le plus de risques. Sciensano ne publie toujours pas de chiffres sur la mortalité par catégories socio-professionnelles et c’est malheureux. Pendant la pandémie, les richesses se sont encore plus accumulées au sommet de notre société et de l’autre côté, les pauvres sont devenus encore plus pauvres. Le Coronavirus a aggravé les inégalités et les clivages. Le covid-19 est une épidémie de classe, elle a un sens politique, elle s’attaque en particulier aux plus défavorisés. Alors applaudir ces héros de la nuit quand on en a le plus besoin, c’est bien, mais quand est-ce qu’on leur fournira un salaire digne ? »

Créez votre compte Le Soir pour continuer à lire les articles gratuits en illimité

*En validant ce formulaire, vous acceptez que Le Soir traite vos données à caractère personnel pour les finalités suivantes : création et gestion de votre compte. Ces données seront également utilisées en fonction des options choisies à des fins de marketing et de ciblage publicitaire. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de limitation, de suppression, d’opposition, de rectification et de portabilité des données personnelles vous concernant. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection de la vie privée.

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous