Accueil Présidentielle américaine 2020

Etats-Unis: Donald Trump devrait subir un examen médical en direct à la télévision

Les doutes persistent sur la capacité de l’actuel président à renouer avec les meetings de campagne.

Temps de lecture: 3 min

Donald Trump, en difficulté à 25 jours de la présidentielle américaine, a tenté vendredi d’afficher son endurance avec un marathon radiophonique une semaine après avoir été hospitalisé en raison du Covid-19, mais les doutes persistent sur sa capacité à renouer avec les meetings de campagne.

Distancé par le démocrate Joe Biden dans les sondages et confiné à la Maison Blanche depuis sa sortie d’hôpital lundi, le président républicain a participé à un « meeting radiophonique » - en réalité, un échange téléphonique fleuve de deux heures sans interruption, avec Rush Limbaugh, figure de la sphère conservatrice, qui n’a cessé de louer son bilan.

Le message est clair : la page de la maladie est tournée. Sa voix était plus claire que jeudi soir, lorsque, enroué, le candidat avait été interrompu à plusieurs reprises par la toux dans un entretien téléphonique sur Fox News.

Vendredi soir, il doit enchaîner avec son premier entretien filmé depuis l’annonce de son test positif au coronavirus il y a une semaine, sur cette même chaîne conservatrice, qui a promis une « évaluation médicale » par un docteur-chroniqueur.

Test négatif ?

Jeudi, Donald Trump avait dit vouloir tenir un vrai meeting, en personne, dès samedi soir en Floride, mais la Maison Blanche n’a pas confirmé à ce stade et a même insisté sur des difficultés « logistiques ».

Mêmes doutes sur un éventuel rassemblement lundi en Pennsylvanie. Dans les deux cas, il s’agit d’Etats-clés qu’il doit remporter, comme lors de sa victoire-surprise en 2016, pour décrocher un nouveau mandat de quatre ans.

La tenue du prochain débat télévisé Trump-Biden du 15 octobre reste aussi en suspens. Le président refuse qu’il soit virtuel, comme l’ont décidé les organisateurs par précaution sanitaire.

« Il est prêt à sortir dès que son médecin donne son feu vert », a assuré sa porte-parole Kayleigh McEnany sur Fox News.

Le médecin de la Maison Blanche, Sean Conley, dont la communication élusive est sous le feu des critiques, a dit jeudi s’attendre « à ce que le président puisse reprendre ses activités publiques » samedi « sans risque ».

Mais une question cruciale reste sans réponse : Donald Trump, qui « pense » ne plus être contagieux, a-t-il subi un test négatif pour conforter cette conviction ? L’intéressé a dit jeudi que ce test aurait « probablement » lieu vendredi.

Une opposition confortée dans les Etats décisifs

Joe Biden, qui compte désormais près de dix points d’avance dans les sondages nationaux et a également conforté son avantage dans les intentions de vote au niveau des Etats décisifs pour l’élection, continue sa campagne à son rythme. Il était attendu vendredi dans le Nevada.

Il martèle quasiment un seul message : Donald Trump a échoué sur toute la ligne dans la gestion de la pandémie.

Et l’ancien vice-président démocrate élude volontairement les questions délicates, notamment lorsqu’on lui demande s’il fait sienne la volonté de certains dans son camp d’augmenter le nombre de juges à la Cour suprême pour diluer la majorité conservatrice au sein de cette institution-clé qui tranche les grande questions de société.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Dechamps Fr, samedi 10 octobre 2020, 10:36

    On devrait, comme le proposait Trump, le tester pour voir s'il est drogué. Il en a en tout cas tous les symptomes.

  • Posté par Pol MATHIEU, samedi 10 octobre 2020, 8:58

    Malgré toutes ses ''casseroles'' qu'amplifient beacoup de médias non-américains, Trump reste dans la course. Un retournement de situation dans le sondages - même si peu probable - reste possible. Le dernier débat avec Biden et des événements de dernière minute peuvent y contribuer. L'homme possède ce profil de lutteur qui plaît à l'Amérique profonde blanche et qui tranche surtout avec celui de Biden dont l'image est à l'opposé. Pour nous Européens et pour une grande partie du monde, la non-réélection de Trump apparaîtrait comme une certaine délivrance, encore faudra-t-il que Biden exerce la politique que nous espérons, ce qui reste à voir ... sachant qu'il voudra aussi satisfaire sur certains points les électeurs de Trump..

  • Posté par LAMBERT André, vendredi 9 octobre 2020, 22:41

    Si on pouvait en profiter pour lui passer la camisole de force !!!

  • Posté par Otte Gérard, vendredi 9 octobre 2020, 21:59

    Si l'examen consiste en une rectoscopie, je serai scotché sur mon écran pour voir, enfin, ce qu'il au fond du cerveau.

  • Posté par Bartet Guy, samedi 10 octobre 2020, 10:44

    Je me permets de présenter, en votre nom et au mien, toutes nos excuses à cette partie de notre anatomie qui n'avait pas mérité une telle comparaison.

Plus de commentaires

Aussi en Présidentielle américaine 2020

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs