Roland-Garros: Novak Djokovic croit dans ses chances en finale face Nadal, «le plus grand adversaire que l’on puisse rencontrer»

Roland-Garros: Novak Djokovic croit dans ses chances en finale face Nadal, «le plus grand adversaire que l’on puisse rencontrer»
Photo News

Novak Djokovic était satisfait de sa demi-finale contre Stefanos Tsitsipas vendredi et salivait à l’avance de sa finale dimanche contre Rafael Nadal : « le dernier match, contre le plus grand adversaire ». Le N.1 mondial a reconnu que défier l’Espagnol sur la terre battue parisienne où il a remporté douze titres était sans doute le plus grand défi du tennis aujourd’hui. Mais il croit en ses chances.

« Nadal n’a perdu sur ce court que deux fois dans toute sa carrière. Alors bien sûr les conditions sont différentes de celles que nous connaissons en mai-juin. Ça augmente mes chances, en particulier parce que la balle ne rebondit pas aussi haut au-dessus de l’épaule. Mais quelles que soient les conditions, il est toujours là, il est Rafa, il est en finale et on joue sur terre battue… Je sais ce que c’est que de jouer au meilleur des cinq sets en finale à Roland-Garros. J’ai perdu contre lui sur ce court la plupart de nos matchs, mais j’en ai gagné un en trois sets en quarts en 2015. C’est de ce match que je vais m’inspirer tactiquement. Physiquement, je ne me sens pas si exténué que ça après le match de ce soir qui a duré près de 4 heures. Ça a été une grosse bagarre, mais je me sens bien. Je pense qu’avec un jour et demi de repos j’aurai largement le temps de m’en remettre. »

« J’espère pouvoir jouer mon meilleur tennis parce que sinon je n’aurai aucune chance de soulever le trophée. Mais je jouerai le dernier match du tournoi, contre le plus grand adversaire, le principal obstacle et le plus grand défi que l’on puisse rencontrer. Ça se résume à ça. Mais je l’ai déjà fait et je sais ce qu’il faut faire et comment je dois m’y préparer. »

« En fait, toutes mes finales de Roland-Garros ont été le match de ma vie, jusqu’à ce que j’en gagne une (en 2016, ndlr). C’est le Majeur que j’ai le moins gagné (1 seule fois) alors évidemment j’ai très envie d’y décrocher un nouveau trophée. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous