Rallye de Sardaigne: Thierry Neuville glisse à la 3e place derrière Ogier, Sordo confortable leader

Rallye de Sardaigne: Thierry Neuville glisse à la 3e place derrière Ogier, Sordo confortable leader
Photo News

Dani Sordo avait 35 secondes d’avance sur Thierry Neuville (3e derrière Suninen), vendredi soir. Et une seconde de plus sur Sébastien Ogier. Samedi, à l’issue des six spéciales (101) jalonnant la deuxième étape de l’épreuve italienne, l’Espagnol est à nouveau rentré en tête à Alghero, nanti de 27 secondes d’avance sur Ogier, et d’une bonne petite seconde supplémentaire sur Neuville.

Si Sordo avait bien profité de sa position favorable sur la route vendredi, lui permettant de signer de très bons chronos sur des routes balayées par ses collègues, samedi en revanche, c’est à la force du poignet que le 3e pilote Hyundai a réussi à maintenir un écart de l’ordre de la demi-minute sur ses poursuivants. Bravo à lui. « Je suis bien sûr ravi de cette journée, même si elle a été moins facile qu’on peut le penser, » confiait le tenant du titre en Sardaigne. « À la fin de la boucle de l’après-midi par exemple, j’ai constaté que mes pneus étaient très usés, mais cela n’a heureusement pas compromis mon bon résultat. »

Neuville : « La course n’est pas finie »

La performance de l’Espagnol est d’autant plus méritoire que derrière lui, Thierry Neuville et Sébastien Ogier se sont expliqués à coups de dixièmes de seconde tout au long de la journée ! Et c’est le Français qui a eu le dernier mot, en devançant finalement notre compatriote de 1,5 seconde, à l’issue de cette deuxième journée. « Il est essentiel que je précède Thierry à la fin de ce rallye », laissait entendre le pilote Toyota, conscient que sans cela, Hyundai pourrait demander à Dani Sordo d’offrir la victoire à Thierry Neuville, toujours candidat au titre. « J’ai fait de mon mieux tout au long de la journée, mais les Toyota ont visiblement trouvé un peu plus de vitesse, surtout dans la boucle de l’après-midi. J’ai en plus perdu une ou deux secondes en état trop prudent sur un pont. Mais la course n’est pas finie : il nous reste 4 spéciales dimanche pour devancer Sébastien. »

Evans assure la 4e place

Elfyn Evans, lui, s’est contenté d’assurer la 4e place provisoire, qui devrait lui permettre de conserver la tête du championnat à l’issue de l’épreuve. Verdict dimanche, en début d’après-midi.

Ainsi, au terme de cette deuxième journée, le classement se présentait comme suit : Dani Sordo (Hyundai) précédait Ogier (Toyota, à 27,4 sec.), Neuville (Hyundai, 28,9), Evans (Toyota, 58,4), Suninen (Ford, 1.06,9), Tanak (Hyundai, 2.25,3) et Loubet (Hyundai, 3.37,0). Quatre spéciales (42 km) jalonneront l’ultime étape de dimanche.

 
 
À la Une du Soir.be
  • 10897299-134
    Standard

    Au caractère, le Standard reste dans le coup

  • B9725354013Z.1_20201126081432_000+GS9H4I48L.1-0
    Société

    Comité de concertation: les thèmes qui seront abordés

  • Sophie Quoilin
    Société

    Les experts contre tout allégement du confinement

À découvrir sur Le Soir +
  • Baltus roulera en Moto2 l’année prochaine.

    Par Dominique Dricot

    Moteurs

    Moto3: Barry Baltus, le jeune pilote belge qui apporte un vent de fraîcheur

  • belgaimage-88844088-full

    Par DDR

    Moteurs

    Le Dakar 2021 va réduire la voilure

  • Vincent Rocher

    Par Dominique Dricot

    Rallye

    Paddock: «Je ne vis certainement pas de mes souvenirs», explique François Duval

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous