Rallye de Sardaigne: Neuville revient à un dixième de seconde d’Ogier

@AFP
@AFP

La dernière journée de ce rallye de Sardaigne est courte (41 km chronométrés). Mais elle est d’une intensité folle ! Ainsi, après Ogier dans la première spéciale, c’est Neuville qui a signé le meilleur temps dans la 2e. Complètement endormi dans la spéciale initiale de cette matinée, Dani Sordo s’est réveillé dans la deuxième, ce qui ne fait que rendre le sprint final encore plus beau.

Neuville : « Impossible d’aller plus vite »

Les trois sont réunis en 16 secondes, alors qu’il reste une vingtaine de kilomètres de course à parcourir. « Je ne pourrais pas aller plus vite ! », confiait Neuville après avoir signé le meilleur chrono, 8 dixièmes devant Sordo, et 1,6 seconde devant Ogier. « On ne peut plus rien lâcher ! », soufflait ce dernier. « Et ici, j’ai commis une petite erreur de trajectoire qui m’a sans doute fait perdre un peu de temps. »

Sordo : « Si je fais une faute, tant pis ! »

Quant à Sordo, il promettait : « Je ne peux plus commettre la même erreur que ce matin, quand j’ai roulé sur un faux rythme dans la première spéciale. Je dois attaquer si je veux cette victoire. Et si je fais une faute, hé bien tant pis !, ce sera une faute ! »

Verdict vers 13 heures

Voilà qui promet pour la suite de la journée. L’avant dernière-spéciale est prévue à 11h10, tandis que la dernière, qui est également la « power stage », à 12h18. Verdict de ce sprint endiablé aux environs de 13 heures.

Avant ces deux dernières spéciales, Sordo (Hyundai) devançait Ogier (Toyota, à 16,1 sec.), Neuville (Hyundai, 16,2), Evans (Toyota, 55,9), Suninen (Ford, 1.28,9), Tanak (Hyundai, 2.31,2) et Loubet (Hyundai, 4.18,3).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous