Nations League: les Diables rouges s’inclinent en Angleterre et laissent filer la première place du groupe 2 (2-1, vidéos)

Nations League: les Diables rouges s’inclinent en Angleterre et laissent filer la première place du groupe 2 (2-1, vidéos)
Photo News

La Belgique a été battue 2-1 par l’Angleterre, dimanche, à Wembley (Londres), dans son troisième match du groupe 2 de la Ligue des Nations. Romelu Lukaku avait pourtant ouvert le score sur penalty (16e), mais les Anglais ont renversé la situation grâce à un penalty de Marcus Rashford (39e) et à une frappe de Mason Mount déviée par Toby Alderweireld (65e). Les ’Three Lions’ prennent la tête du groupe avec 7 points, dépassant les Diables Rouges, bloqués à 6.

En l’absence des frères Thorgan et Eden Hazard et de Dries Mertens, Roberto Martinez choisissait d’aligner Timothy Castagne (milieu) et Yannick Carrasco (attaquant) à gauche, Kevin De Bruyne évoluait lui un cran plus haut que d’habitude en équipe nationale.

La connexion Castagne-Carrasco fonctionnait bien et était même à l’origine de la première occasion belge, Lukaku ne pouvait cependant pas reprendre le centre du joueur de Leicester City (8e).

Très actif en début de rencontre, Carrasco se trouvait ensuite à la réception d’un centre de la droite de Thomas Meunier pour tromper Jordan Pickford. Mais Castagne, en position de hors-jeu, gênait la vue du gardien anglais. L’arbitre annulait (10e).

Ce n’était que partie remise pour les Diables Rouges. Au quart d’heure, Dier accrochait Lukaku dans le rectangle. L’avant-centre se faisait justice lui-même pour inscrire son 53e but en équipe nationale (1-0, 16e).

De Bruyne, dont le tir était arrêté par Pickford (18e), et Meunier, qui manquait le cadre (20e), montraient que les Diables Rouges ne comptaient pas se contenter d’un avantage d’un but.

Les Diables Rouges ne laissaient pas d’espace aux Anglais, peu dangereux jusqu’à la 38e minute lorsque, sur un corner, Meunier arrêtait fautivement Jordan Henderson. Des onze mètres, Marcus Rashford remettait les deux équipes à égalité (1-1, 39e).

Juste avant la pause, Carrasco, isolé par une talonnade de Lukaku, ne parvenait pas à cadrer en excellente position (42e).

Les Anglais se montraient plus entreprenants en début de seconde période. Cela débouchait sur une frappe non cadrée de Calvert-Lewin (49e). L’attaquant d’Everton était trop court ensuite sur un centre de la gauche (53e).

L’Angleterre prenait l’avantage à la 65e minute. Servi par une tête de Kieran Trippier, Mason Mount enroulait sa frappe de l’entrée du rectangle. La malencontreuse déviation d’Alderweireld mettait le ballon hors de portée de Mignolet.

La Belgique réagissait. De Bruyne servait un caviar à Carrasco, dont la déviation passait à côté (72e). Lukaku était lui contré par la défense à deux reprises (75e et 77e).

En contre, Rashford manquait le ballon du K.O en ne cadrant pas sa frappe (85e). Sans conséquence pour l’Angleterre, qui l’emportait 2-1.

C’est la quatrième défaite de l’ère Martinez, après celle de ses débuts contre l’Espagne (0-2), l’élimination en demi-finale du Mondial 2018 contre la France (1-0) et le naufrage en Suisse (5-2) lors de la précédente Ligue des Nations, en novembre 2018.

L’Angleterre prend la tête du groupe avec 7 points. La Belgique suit avec 6. Le Danemark (1 point) est troisième. L’Islande ferme la marche (0). L’Islande et le Danemark s’affronteront en soirée à Reykjavik.

Mercredi, la Belgique se rendra en Islande tandis que l’Angleterre recevra le Danemark. Les Diables Rouges termineront cette phase de groupe par deux matchs à domicile en novembre, contre l’Angleterre le 15 et le Danemark le 18.

Les temps forts

11’ : Parfaitement lancé sur le côté droit, Meunier centre le retrait pour Carrasco qui ajuste parfaitement, du pied droit, Pickford. Malheureusement, le joueur de Dortmund était hors jeu au départ, de peu, de très très très peu.

15’ : Lancé dans la surface, Lukaku prend de vitesse Dier qui réalise un tacle glissé empêchant le Belge de continuer son action. Après quelques secondes d’hésitations, Monsieur Tobias Stieler indique le point de penalty !

16’ : BUT DE LUKAKU ! Contre-pied parfait du joueur de l’Inter Milan. Du gauche, il croise sa frappe dans le petit filet et ouvre le score à Wembley. Il en est à 53 buts avec la sélection. (0-1, 16e)

20’ : Alors que les Belges campent devant le rectangle adverse, De Bruyne, de la droite, adresse un petit centre repoussé par la défense sur Meunier qui tente une reprise acrobatique. Peu puissante, elle passe juste à côté du poteau gauche de Pickford qui avait plongé.

38’ : Penalty pour l’Angleterre ! Sur un corner, Meunier accroche l’épaule d’Henderson qui chute dans le petit rectangle. L’ancien Parisien est également averti.

39’ : But pour l’Angleterre ! Comme Lukaku tout à l’heure, Rashford prend parfaitement Mignolet à contre-pied et permet à l’Angleterre, jusque-là inoffensive, d’égaliser à six minutes de la pause. C’est assez inespéré pour les Three Lions. (1-1, 39e)

42’ : Sitôt le but de l’égalisation inscrit par Rashford, les Red Devils ont remis le pied sur le ballon pour essayer de forcer le verrou anglais dans le jeu. Sur une jolie talonnade de Lukaku pour Carrasco à l’entrée de la surface, sur la droite, ce dernier manque sa frappe, trop croisée. Il s’en veut !

64’ : But de Mount ! Que c’est chanceux… Du coin gauche du rectangle, Mount déclenche une frappe enroulée du droit. Seulement elle est contrée par Alderweireld et le cuir lobe Mignolet, impuissant. L’Angleterre prend l’avantage à 25 minutes du terme de la partie ! (2-1, 64e)

72’ : QUELLE OUVERTURE DE DE BRUYNE ! De l’extérieur du pied gauche, et du côté gauche, De Bruyne transmet le cuir à Carrasco au cœur du rectangle. Mais ce dernier ne peut redresser le ballon, qui fuit la cage… C’était magnifique.

85’ : Pour la première fois du match, l’Angleterre déploie du jeu dans la partie de terrain belge. De l’entrée du rectangle, Rashford décoche une frappe puissante du droit : tentative qui passe à quelques centimètres de l’angle droit de la cage de Mignolet. Le 3-1 était tout tout tout tout tout proche dans la capitale anglaise.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • PHOTONEWS_10875570-176

    Par Cédric Martin

    Charleroi

    Sporting de Charleroi: Cristophe Diandy, la force tranquille

  • Verschaeren.

    Par Guillaume Raedts

    Anderlecht

    Anderlecht: Yari Verschaeren poursuit le chemin vers son meilleur niveau

  • OHL, Genk et le FC Bruges au programme des Mouscronnois en novembre.

    Par Sébastien Huzler

    Division 1A

    Excel Mouscron: Jorge Simao reste dans le flou

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous