Accueil Société

Que faire de nos vieux criminels?

Le procès de la presque nonagénaire Clara Maes met à l’actualité la question de la justice et de la prison pour les personnes très âgées.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

La Libramontoise Clara Maes (89 ans) a écopé, ce vendredi à la cour d’assises d’Arlon, d’une peine de dix ans de prison pour le meurtre de son amie Suzanne Thibeau (93 ans) dont elle devait hériter. Juste avant que les jurés partent délibérer, le président Gorlé lui avait donné la parole, les derniers mots revenant à l’accusé. «  S’il vous plaît ?  », avait-elle demandé. «  Avez-vous quelque chose à ajouter ?  », avait-il répété, plus fort. «  Non, je vous remercie  ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs